lettre à félix

Cher Félix,

il paraît qu’ici les lettres arrivent toujours à leur destinataire, j’en profite donc pour t’adresser celle-ci avec la certitude qu’elle t’arrivera. En plus j’ai toujours aimé parler aux morts. Ça tombe bien.

Nous ne nous connaissons pas. Nous ne nous sommes même jamais rencontré. Ou alors il faut penser avec Gilles Deleuze que nous ne rencontrons jamais les personnes, mais que nous rencontrons des objets. Personnellement je serais plutôt de l’avis de Deleuze. Surtout avec l’art. Avec l’art c’est même plus que sûr, nous ne rencontrons que des objets. C’est d’ailleurs tout ce que nous pouvons attendre de l’art : faire de belles rencontres avec des objets.

Je dois dire qu’avec toi je n’ai jamais été déçu. (…)

tout va bien

Eric Watier : Pourrais-tu nous présenter ton projet pour Entre-deux ?
Eric Watier : TOUT VA BIEN est un projet assez simple. Il s’agissait de mettre en place, sur un pont au-dessus de la nationale 165 entre Nantes et Saint-Nazaire, deux grandes banderoles sur lesquelles était écrit : TOUT VA BIEN. À l’envers bien sûr…

(…)

monotone bulletin #1

monotone press est un site gratuit de visualisation, de diffusion et d’édition en ligne.

À partir du moment où un objet devient un fichier numérique, n’importe quel support numérique est apte à le diffuser.

Ce qu’offre la discrétisation, ce n’est pas tant de nouvelles formes d’images ou de sons (puisque le numérique calque souvent ses formes sur d’anciennes formes de présentation ou de représentation), c’est surtout une extraordinaire capacité à faire circuler des objets à rematérialiser.

(…)

la cerise sur le gâteau

(autoportrait en forme de lieux communs)

Je joue dans la cour des grands. J’ai le vent en poupe. Je lance un pavé dans la mare et je caracole en tête.
Je  sais, je suis attendu au tournant et je dois revoir ma copie. Mais c’est là toute l’ironie de l’histoire : la balle est dans mon camp et je ne connais pas la crise.

faire un livre c’est facile

« Plus c’est facile, plus c’est beau. »
Gil J. Wolman

Je ne sais réfléchir qu’en faisant, c’est-à-dire en posant chaque jour un nouvel objet sur ma table de travail. Il m’aurait été tout à fait impossible d’arriver aux questions exposées dans cet article autrement qu’en faisant les livres que je fais. (…)

un art anonyme

En juillet-août 2002, Sébastien Vonier est invité en résidence à Betton près de Rennes. Après un important travail de repérage sur les objets déjà présents dans l’espace public et sur les différents lieux possibles pour son intervention, il réalise cinq sculptures qu’il fait placer par les agents des services techniques de la ville. Ces excroissances ressemblent beaucoup à certains mobiliers urbains : rambardes, chasse roues, etc. Utilisant la même technique (le tube en acier galvanisé) et copiant certains codes, les cinq objets entretiennent une certaine continuité, et donc une certaine ambiguïté, avec ce qui est déjà là. Les réactions ne tardent pas. Certains habitants se plaignent de cet envahissement absurde et inutile qui n’est ni de l’art, ni de la sculpture, ni même du mobilier ! On dresse alors la liste des objets indésirables et évidemment ce qui devait arriver arriva : certains objets incriminés ne sont pas des sculptures de Sébastien Vonier et certaines sculptures ont été oubliées. Pas vu, pas pris. (…)

l’œuvre discrète

Images discrètes

Pour André Bazin l’image photographique est essentiellement « un moulage, une prise d’empreinte de l’objet par le truchement de la lumière ». Un objet reçoit de la lumière, la renvoie, les cristaux d’halogénures d’argent y réagissent, puis par une suite continue de contacts et d’opérations physiques ou chimiques cette même trace lumineuse nous est transmise. Toute notre croyance en la photographie et en sa valeur de témoignage vient de cette continuité lumineuse. L’image photographique est, pour reprendre le mot de Roland Barthes, « un certificat de présence ». (…)

l’art conceptuel n’existe pas

UNE SÉRIE DE PIQUETS PLANTÉS DANS LE SOL À INTERVALLES RÉGULIERS POUR FORMER UN RECTANGLE UNE FICELLE TENDUE DE PIQUET EN PIQUET POUR DÉLIMITER UNE GRILLE UN RECTANGLE RETRANCHÉ DE CE RECTANGLE. Cet énoncé de Lawrence Weiner exposé actuellement au CRAC à Sète porte le numéro 001 de son catalogue raisonné. Pourtant ce n’est pas son premier travail. Loin de là. (…)